Accueil
Règlement
Jury
Comité de sélection
Participez !

Médias
Contact

 

 

 

Le Prix Bartleby du roman inachevé a été décerné lundi 9 novembre aux salons 28 Octobre, à Paris.

Le Prix du roman ni écrit ni à écrire a été attribué à Florian Zeller, pour l’ensemble de son œuvre.

Le Prix du roman inachevé étranger et posthume a été attribué à Graham Greene, pour La Chaise vide. Il s’agit du début d’un roman policier écrit en 1926, retrouvé aux Etats-Unis et traduit par le professeur François Gallix.

Le Prix du roman inachevé d’un auteur déjà édité a été attribué à Philippe Jaenada pour Drames, malheurs et destins brisés, 7700 signes prometteurs narrant les mésaventures d’un personnage portant les mêmes initiales que Jésus Christ.

Le Prix du roman inachevé pour un auteur non publié n’a pas été attribué, le jury n’ayant pas fini de voter. Il sera certainement remis l’année prochaine.

***

Nous avons tous commencé l’écriture d’un roman, que nous n’avons jamais achevée. Puis nous n’avons pas achevé l’écriture d’un deuxième roman, pas plus que d’un troisième… Nous avons alors exercé notre talent en inachevant une ou plusieurs nouvelles – qui nous semblaient pourtant plus simples à composer.

Si l’on excepte les envies découlant de nos fonctions organiques, l’envie d’écrire semble la plus pressante et la plus partagée au monde. Et la littérature est la discipline engendrant le plus grand nombre de velléitaires (avec la pratique d’un sport, certes).

Il est temps aujourd’hui d’affirmer la beauté de l’inachèvement littéraire.

Un inachèvement d’autant plus remarquable si l’on considère le nombre de romans achevés et édités qui auraient mieux fait de rester inachevés pour le bien de la littérature…

Le Prix Bartleby du roman inachevé récompense la meilleure œuvre non menée à sa fin.

Il est un encouragement à ne pas poursuivre : le lauréat gagnera le droit de ne pas achever son écrit. Son œuvre inaboutie sera publiée en l’état par un éditeur audacieux. Ou pas.

Le prix sera remis début novembre 2009.

 

« I would prefer not to. », Herman Melville, Bartleby
 

« La gloire ou le mérite de certains hommes consiste à bien écrire ; pour d’autres, cela consiste à ne pas écrire. » Jean de La Bruyère, cité par Enrique Vila-Matas, Bartleby et compagnie